Avez-vous un rapport d’évitement à l’argent ?


La personne qui a un rapport d’évitement avec l’argent est surement la personnalité la plus inhabituelle, car elle ne pense pas beaucoup à l’argent – en fait pas du tout. Ce sont des personnes qui ne sont pas inquiets par les problématiques économiques et financières. L’argent ne leur procure aucune émotion, ni bonne ni mauvaise.

Vous avez un comportement d’évitement si :

  • Vous êtes fondamentalement content de votre vie
    Une personne ayant ce rapport à l’argent peut être pauvre, très pauvre, vivre dans un préfabriqué à deux pas d’une autoroute, mais s’en moquer totalement. Tant qu’elle peut faire ses propres choix, elle est heureuse.
  • Vous accordez une grande importance aux relations
    Pour les personnes qui ne se préoccupent pas des questions financières, les relations interpersonnelles sont cruciales. Avoir de nombreux amis et proches est pour ces personnes beaucoup plus important que d’avoir de l’argent.
  • vous êtes heureux de déléguer les questions économiques
    Les questions d’argent ne l’intéressent absolument pas, il s’agit seulement de tracas et paperasseries supplémentaires. Ils sont donc prêts à laisser les autres s’occuper de leur argent. Cela peut être un avantage considérable dans les relations, surtout si l’autre partenaire aime gérer le budget.
  • L’argent ne vous motive pas
    La plupart des personnes qui se moquent de l’argent finissent par vivre une vie heureuse, et la vie qu’ils ont choisi. En effet, face à un choix, ils opteront pour ce qu’ils désirent et non pas ce qui leur rapportera le plus d’argent.

Les défis auxquels font face les personnes qui évitent l’argent ?

Tout comme les autres types de relation à l’argent, les individus pour qui l’argent n’a pas d’importance rencontre des défis. Voici quelques facettes qui peuvent marquer votre caractère :

  • Réactionnaire
    Même si l’on ne veut pas penser aux questions d’argent, il n’en reste pas moins que l’argent est un élément nécessaire de la vie. Donc tôt ou tard, même ces personnes doivent faire un tant soit peu attention à leurs factures ou au montant de leur retraite à venir. Et quand ils le font, ils prennent souvent des décisions fondées sur la peur plutôt que sur des conseils avisés. Ce manque de planification peut les amener à fortement s’endetter, dette qu’ils partageront avec leur partenaire.
  • Incapable de résoudre des problèmes budgétaires
    Puisque ces personnes ne se préoccupent pas des questions financières, elles manquent de compétences pour résoudre les problèmes budgétaires lorsqu’ils surviennent. Lorsque des problèmes d’argent apparaissent et qu’elles tentent de les résoudre par elles-mêmes, leur manque de compréhension du fonctionnement de l’argent peut souvent empirer la situation.
  • Désorganisé
    Ce ne sont pas toujours des gens désorganisés dans tous les aspects de leur vie, mais lorsqu’il s’agit d’argent, ils le sont. Ils peuvent ne pas avoir idée des conséquences de ne pas déclarer leurs revenus à temps, ne pas se souvenir s’ils ont fait leur déclaration, ou encore ne pas connaitre quel est le montant de leur revenu imposable.
  • Peu responsable
    Il ne s’agit pas d’irresponsabilité, qui pourrait laisser entendre que ces personnes font preuve d’un manque délibéré de maturité. Mais ils sont peu responsables car ne se préoccupent pas des questions d’argent, ces problématiques ne les intéressent pas.

Les personnes qui se moquent de l’argent peuvent être des conjoints idéaux parce qu’ils sont faciles à vivre, en matière d’argent au moins. Ils ne vont pas vouloir contrôler le budget ni ne s’énerveront pour un achat ou une décision d’économiser. Mais le défi est de tout de même rester impliqué et engagé dans les décisions budgétaires de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *