Êtes-vous un dépensier ? Votre conjoint est-il un dépensier ?


Chaque personne a une vision distincte de l’argent, de son utilité et de son utilisation. Ce rapport à l’argent que nous développons lors de notre enfance mais qui peut aussi changer suite à un événement économique important à l’âge adulte, joue un rôle dans de nombreuses décisions du quotidien. Notre rapport à l’argent peut être classé en 5 grandes catégories. Dans cet article nous aborderons le cas des dépensiers.

Qui sont les dépensiers ?

Les dépensiers sont insouciants avec leur argent. Ce sont des personnes qui ne se préoccupent pas de combien ils dépensent, dans quoi ils dépensent leur argent, ou pour qui. Les dépensiers ne sont pas nécessairement riches, mais ce sont des individus qui aiment acheter, quel qu’en soient les conséquences sur leur budget. Vous êtes un dépensier si vous :

  • Vivez au jours le jour
    Les dépensiers se focalisent sur ce qui se passe à l’instant T, pour vivre la belle vie au moment présent et se faire plaisir, ils sont prêts à dépenser de l’argent. La vie est trop courte pour se préoccuper de demain. Ils auront peut-être moins d’argent à l’avenir, mais pour le dépensier, il s’agit surtout de passer du bon temps maintenant.
  • Dépensez pour vous mais achetez aussi pour les autres
    Ils adorent également dépenser de l’argent pour les autres. La joie qu’ils ressentent lorsqu’ils font des cadeaux, qu’ils aident les autres ou qu’ils sont aux petits soins avec leurs proches est tout aussi importante, si ce n’est plus, que lorsqu’ils achètent pour eux-mêmes. Parfois, ils sont même prêts à donner de l’argent ou en dépenser alors que cela déséquilibre leur budget, qu’ils ne peuvent pas vraiment ce le permettre ou encore que ce n’est pas dans l’intérêt de la personne qui le reçoit.
  • Prenez un grand plaisir à acheter
    Si vous êtes un dépensier, peu importe que vous achetiez chez Dior ou sur un petit marché, le frisson provient de l’acte lui-même, de l’achat. Le prix n’est pas important non plus. Quel que soit le produit que vous achetiez, vous y prenez plaisir.

Quels sont les traits auxquels un dépensier doit faire attention?

Chaque type de rapport à l’argent vient avec ses défis uniques à relevés. Si vous êtes un dépensier, soyez conscient que vous pouvez :

  • Manquer de contrôle
    Les dépensiers sont souvent des acheteurs impulsifs. Un dépensier entre dans un magasin sans listes de course, sans objectif et sans limites de dépense. Il n’essaiera pas de faire des recherches pour trouver une bonne affaire, et sans aucun doute n’attendra pas avant de faire un achat. S’il veut quelque chose, il l’achètera – et le dépensier ne font pas vraiment la différence entre désirs et besoins.
  • Avoir un faible niveau de communication financière
    Puisqu’ils sont impulsifs, les dépensiers ne réfléchissent pas pas avant de passer à l’acte – ils ont donc encore moins l’occasion d’en parler avec leur conjoint. Le partenaire se retrouve donc souvent devant le fait accompli, ce manque de communication peut facilement lui sembler être une manière de ne pas avoir à l’écouter et mise à l’écart.
  • Regretter vos impulsions
    Ils seront super heureux que les vacances aient été fantastiques ou d’avoir passé une super soirée, mais au fur et à mesure que les factures arriveront, ils regretteront généralement de s’être emballer.
  • Sévèrement déséquilibrer votre budget
    Le budget d’une personne dépensière peut faire peur à plus d’un. Et même si le dépensier a l’intention de tenir un budget équilibré, il est rare qu’il réussisse à s’y tenir. Cela peut les conduire – ainsi qu’involontairement leur partenaire – à s’endetter de façon importante, voire altérante. Les dépensiers peuvent même se sentir mal vis-à-vis de leurs dépenses excessives, mais ils ont du mal à s’arrêter. Cela peut être terriblement frustrant pour le conjoint du dépensier.

Un dépensier peut être un partenaire fantastique car les questions financières et budgétaires ne se mettront jamais en travers de la route. C’est la belle vie, la grande vie, et vous vous ferez souvent plaisir. Le défi pour le dépensier, cependant, est de réussir à respecter les attentes financières de son partenaire, surtout si ce dernier est un économe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *