Faire des économies lors de la construction d’une maison


Aujourd’hui faire construire une maison coute cher. Selon une récente étude, il faudrait compter environ 298.100 euros, terrain, construction brute et finitions compris. Cet article présente les détails ainsi que des astuces pour faire baisser le coût.

Après plusieurs années de hausse, le coût global à la construction d’une maison s’est stabilisé à environ 298.100 euros (+1,35% par rapport à l’an dernier).

Faire construire une maison, combien ça coute ?

La fourchette de prix de construction d’une maison neuve est particulièrement large. Vous devrez comptez en moyenne 1 000 €/m² pour une maison d’entrée de gamme et entre 1 200 et 1 500 €/m² pour une maison de gamme intermédiaire. Mais si vous vous tournez vers une construction sur mesure ou BEPOS, les prix peuvent rapidement grimper et atteindre plus de 2 000 €/m².

Le coût du terrain

La première étape d’un projet de construction de maison est l’achat du terrain. Le coût de cette opération n’est pas à négligeable puisqu’il représente désormais souvent à lui seul un tiers du coût total. Au cours des 7 dernières années, le coût de l’acquisition d’un terrain a progressé plus vite que celui de la construction.

Dans le détail, le prix variera selon deux facteurs : la localisation et la surface du terrain.
Selon le Commissariat général au développement durable, en 2017, le prix au mètre carré d’un terrain a atteint 85 euros en moyenne, soit une hausse de 3,6% par rapport à 2016. Il existe cependant de fortes disparités entre les régions. Le prix varie avec une amplitude de 55 euros le mètre carré en zone rurale à plus de 215 euros le mètre carré en Île-de-France. Mais même dans les zones rurales, la tendance des prix est à la hausse (+4,8% entre 2016 et 2017).

Le budget de la construction brute

Ce poste de dépense représente souvent plus de 50%. Il comprend le coût des matériaux qui représente généralement un tier du prix et la main d’œuvre de chantier est proche de 40%.

Le budget pour la construction, en elle-même, a légèrement augmenté en 2018, pour atteindre 167.900 euros, contre 163.160 euros en 2017. Et cela même si les futurs propriétaires semblent opter pour les matériaux économiques. En effet, ils sont 51,3% à opter pour une construction en parpaing, 33,5% pour la brique et 8,5% pour le bois.

Les finitions

Le coût des finitions semble rester stable sur un an et représente environ 10% du budget global. Pour rappel, les finitions sont les travaux tels que le revêtement des sols, les revêtements muraux, les peintures, les luminaires, l’escalier, les équipements intérieurs, etc. Ce budget est variable en fonction de la qualité des finitions.

Frais de financement, d’acquisition, taxes et impôt

Ce poste de dépense inclut les frais bancaire, les frais de notaires, les diverses taxes et impôts. Cela représente généralement environ 10% du cout globale de la construction.

Astuces pour faire baisser le coût de votre maison

Pour faire des économies dans votre projet de construction de maison, voici quelques conseils

Astuce 1 – Prenez le temps de choisir votre prestataire

Étape essentielle de votre projet et pour réduire la facture, le choix du professionnel. Ce choix va déterminer le coût et la qualité de la prestation, il est donc important de bien y réfléchir : constructeur, le maître d’œuvre ou l’architecte ?
Il vous faudra ensuite mettre en concurrence différents prestataires et obtenir plusieurs devis.

Sachez qu’avec un architecte ou un maître d’œuvre, le tarif de la prestation peut évoluer au cours de la construction. En revanche, en passant par un constructeur, vous êtes assurés d’un prix ferme et définitif.

L’architecte

L’architecte se pose en tant que concepteur d’un logement. Il va concevoir les dessins d’un projet unique et adapté à vos besoins, mais va aussi veiller à la prise en compte d’un certain nombre de critères : réglementations en vigueur, comportements mécaniques des matériaux, critères énergétiques…

Le constructeur

Proposant des maisons « catalogues » dont la conception a été étudiée avant la demande du client, le constructeur se charge de la construction d’un bien et intervient essentiellement sur le gros œuvre. Le constructeur va donc assurer le terrassement du terrain, la pose des fondations, l’élaboration de la structure et de la charpente, voire la couverture ; mais il ne prendra pas forcément en charge l’électricité, la plomberie, la menuiserie et la plâtrerie-peinture.

Le maître d’œuvre

Le rôle du maître d’œuvre s’apparente à celui d’un superviseur. C’est en effet lui qui va se charger de coordonner les différents corps de métiers qui vont intervenir sur un chantier de construction. Il a également pour mission de s’assurer que les travaux sont effectués en conformité avec les plans établis et les cahiers des charges techniques. Il intervient à la fois sur la partie organisationnelle du chantier, mais aussi sur la partie technique.

Astuce 2 – Optez pour une maison compacte

La maison compacte à une forme qui se rapproche d’un carrée ou d’un rectangle. Elle comporte donc moins de murs, ce qui permet de réduire le temps de travail nécessaire, la quantité de matériaux utilisés et la main d’œuvre. Au final ce type de maison vous fera donc faire des économies par rapport à la construction d’une maison en L, U, T ou H.

Astuce 3 – Le choix des matériaux

Un choix avisé concernant les matériaux utilisés peut vous permettre de réduire encore les coûts de construction. Ces derniers ont en effet un impact non négligeable sur le prix final.
Attention tout de même car le choix des matériaux utilisé aura une influence sur le prix de revente de votre maison.

Astuce 4 – Optez pour une maison à étage

Si vous faites construire une maison à étage vous pourrez obtenir une résidence moins chère, à superficie égale, que si vous faites construire une maison de plain-pied. C’est tout à fait logique, une pour une maison de plain-pied, vous auriez besoin d’une superficie de terrain majeure. Et comme nous l’avons vu plus haut, le prix des terrains ne cesse d’augmenter.
De la même manière, les travaux de terrassement, la toiture et la charpente seront des postes de dépense moins importants dans le cas d’une maison à étage

Astuce 5 – Occupez-vous des finitions vous-même

Il faut avoir le temps mais se charger des finitions de votre maison, vous permettra de faire des économies. Et même si vous ne vous sentez pas en mesure de réaliser tous les travaux – la pose de revêtements par exemple – vous pouvez en faire certains – peintures, luminaires, etc.

Astuce 6 – Occupez-vous du second œuvre

Tous les constructeurs ne proposent pas ce type de solution mais certain le font. Le second œuvre inclut l’électricité, la plomberie, le placo, l’isolation, etc. Si vous hésitiez à vous charger des finitions, cette option vous semblera surement encore moins pertinente. Et pourtant, la encore vous n’avez pas besoin d’être un professionnel ou un connaisseur, un bricoleur sera suffisant. Le second œuvre est livré en kit, c’est-à-dire que tout est préparé et précâblé. Enfin on vous donne également des notices de montage et assistance technique est disponible pour vous accompagner.

Astuce 7 – Faire un Carpark plutôt qu’un garage

En optant pour un garage ouvert plutôt qu’un garage fermé, vous pourrez réaliser des économies non négligeables. Pensez donc à cette option. Avez-vous vraiment besoin de protéger votre voiture avec un garage fermé ? De plus sachez que si vous changiez d’avis plus tard, vous pourriez tout à fait faire fermer votre Carpark pour le transformer en garage fermé.

Astuce 8 – Optez pour une toiture classique

En termes de toiture, pour faire des économies, optez pour un toit classique mono-pente (un seul versant) ou à deux pans. Plus votre toiture aura de versants, plus votre maison vous coutera cher. De la même façon, une toiture terrasse est plus chère.
Le toit à deux pans classiques est donc la solution la plus économique. C’est en effet la plus simple à réaliser techniquement. Pette astuce, si vous rajoutez quelques rangs de matériaux (parpaings ou briques) vous pourrez gagner quelques mètres carrés habitables à moindre coût, et d’un meilleur confort.
Avant de choisir, pensez cependant à consultez les contraintes imposées par le plan local d’urbanisme et/ou de votre lotissement. Il se pourrait que la hauteur maximale du faitage soit réglementée.

Astuce 9 – Optez pour une maison préfabriquée

Les maisons préfabriquées sont des maisons qui sont partiellement construites et assemblées en usine. Seul l’assemblage se fait sur le chantier, ce qui permet de faire des économies substantielles.

Astuce 10 – Le choix du terrain

Comme nous l’avons vu, le prix du terrain représente une part non négligeable du cout d’une construction. Alors quel terrain acheter pour faire des économies ? En plus d’opter pour un terrain plus petit ou un peu plus éloigné des villes ou agglomération, voici quelques aspects à connaitre :

Le terrain en lotissement

Le terrain en lotissement provient d’un terrain unique qui a été divisé en plusieurs parcelles. Il est borné, viabilisé et raccordé aux divers réseaux divers (électricité, gaz, eau, téléphonie, internet, …).
L’avantage est que vous êtes sûr de sa constructibilité. A l’inverse, vous ne pourrez pas totalement choisir votre maison, il vous faudra respecter le règlement du lotissement qui pourrait vous empêcher de réaliser certaines de économies mentionnées dans cet article.
Il vous faudra toutefois respecter les règles d’implantation et également le règlement intérieur du lotissement. En plus de connaître sa surface exacte (au mètre carré près), le terrain en lotissement vous facilite la vie, car vous aurez moins de démarches administratives à entreprendre.

Le terrain isolé ou diffus

Le terrain isolé vous permet de choisir exactement le type de maison à faire construire, les seules réglementations à respecter sont celles d’urbanisme. Autre avantage, il est généralement moins cher. Cependant, il vous incombera de vérifier la possibilité d’y construire une maison et la qualité du sol. Notez que vous pourriez devoir dépenser des dizaines de milliers d’euros supplémentaires pour garantir la sécurité de votre maison si le sol n’est pas de bonne qualité.

Astuce 11 – Attendre encore quelques années

Avec le développement de nouvelles technologies, la construction de maison devrait devenir beaucoup moins cher à l’avenir. Par exemple, une entreprise à créée un robot capable de construire une maison en d’une semaine. Comme toujours lors de la phase de lancement d’une nouvelle technologie, faire construire sa maison de cette façon aujourd’hui est cher. Mais si vous pouvez attendre quelques années, la démocratisation du précèdé et l’apparition de concurrent feront chuter les prix. Vous ferez alors de belles économies sur votre construction de maison.

Astuce 12 – Attention aux assurances à bas coût

Depuis 1994, la « libre prestation de services » (LPS) permet aux professionnels et aux particuliers de choisir un assureur situé dans n’importe quel pays de l’Union Européenne.
Il peut donc être tentant de faire appel aux services d’assureurs étrangers à bas prix. Selon l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), 7 à 10% des assurances dommages-ouvrage et décennales souscrites chaque année serait dans ce cas de figure.
Malheureusement, nombreuse de ces sociétés d’assurance étrangères ne sont pas suffisamment solides et ont fait faillite. En cas d’incident donc, vous pourriez amèrement regretter d’avoir fait des économies sur ce poste de dépense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *